le livre

L'auteure du livre : Françoise BLANCHER

Les illustrateurs/trice : Armandine FRESSER, Philippe BARUSSAUD, Jean-Pierre BOUDIN

La mise en pages du livre a été réalisée par Jean-Pierre BOUDIN

le projet

L'auteure du projet : Françoise BLANCHER

Le collectif qui met en œuvre le projet exposé dans le livre : Françoise BLANCHER, Jacques BLANCHER, Jean-Pierre BOUDIN, Cécile TRICHARD, etc.

... et VOUS ?

qui sommes-nous ?

Françoise BLANCHER :

Je suis née en 1949 à Lesterps, village de Charente limousine, et je suis retraitée de l'Education nationale. Ma nouvelle vie me permet de consacrer le plus de temps possible à ce projet écocitoyen qui m'est cher et que j'expose dans le livre La POÉSIE au CŒUR des PAYSAGES. Dans un premier temps, il s'agissait d'écrire et de publier le livre et, dans un second temps, de mettre en œuvre le projet.

Bien sûr, je ne vais pas vous le résumer ici, mais plutôt évoquer quelques étapes illustrant ce que fut et ce qu'est ma relation à la poésie, et plus précisément à la création poétique.

Comme beaucoup d'enfants et d'adolescents, j'ai écrit des poèmes inspirés par les saisons, les animaux, les fleurs, etc. Au début, c'étaient sans doute des textes très naïfs, mais je trouvais cette activité très ludique. En classe de 4ème, la professeure de français nous avait demandé d'imaginer une suite au Cid de Corneille. Certes elle ne nous avait pas imposé de l'écrire en alexandrins, mais je n'avais pas résisté à l'envie de tester cette forme de poème. En voici le début :

 

Et Rodrigue s'en fut sous les ordres du Roi,

Laissant Chimène jusques à son retour sans joie.

Le héros combattit et le jour, et la nuit,

Aidé par ses soldats qui partout l'ont suivi...
 

Sur le même modèle, j'ai écrit un poème humoristique intitulé "Commères de quartier", dont voici un extrait :

... Parfois il leur fallait compter toutes les mailles

Et elles trouvaient ainsi deux fois le tour de taille.

Étonnement ? Mais non, résultat du tiercé

Qui, par son beau récit, a troublé leurs idées...

J'ai testé aussi, par exemple, le poème en une phrase, sans ponctuation. Il évoque les saisons en quatre strophes et commence ainsi :

Ô soirs d'été

Qui font rêver

À des pays imaginaires

Bien au-delà de notre Terre...

J'ai aussi composé quelques chansons sur des airs connus ou non. L'extrait suivant fait partie d'une chanson que j'ai inventée lorsque je faisais partie des EEDF (Eclaireuses et Eclaireurs de France) :

Tous nos visages recueillis

Veillent la flamme

Et cet instant de poésie

Berce nos âmes

La paix, la joie et l'amitié

Sont en nos cœurs

Et nous avons enfin trouvé

Notre bonheur

 

Plus tard, lorsque j'enseignais l'allemand, j'ai proposé parfois à mes lycéennes et lycéens d'écrire des poèmes à partir de modèles. L'objectif n'était pas seulement d'améliorer l'expression écrite et j'ai été agréablement surprise de constater que beaucoup d'élèves apprécient ce genre d'exercices.

Vous l'aurez compris, j'aimais jouer avec les mots et rechercher une certaine harmonie entre eux et les idées, les sentiments. Mais on était encore bien loin de l'écologie ! Aujourd'hui, j'essaie d'accorder beaucoup plus d'attention au contenu !

La poésie occupe depuis toujours une place importante dans ma vie, et encore plus depuis quelques années, depuis que je la pense liée à l'écologie. Toutefois, si j'aime beaucoup la création poétique, elle n'est pas pour autant une obsession et j'ai d'autres passions qui sont tout aussi importantes pour moi, comme par exemple la cuisine et la randonnée.

La poésie n'a pas de définition précise, mais elle est essentielle à l'humanité, sous toutes ses formes. Beaucoup de chemins mènent à la poésie.

Aujourd'hui, nous avons mis en œuvre ce projet écocitoyen et allons essayer de voir comment on peut initier ou éduquer à l'écologie par la poésie. Vous pouvez participer à cette aventure de diverses façons que vous découvrirez en lisant le livre La POÉSIE au CŒUR des PAYSAGES.

Jacques Blancher

A venir

Philippe BARUSSAUD :

38 ans à DCN Ruelle : fraisage, dessin technique, et dessin de presse ...  

1990 : prix de dessin d'humour à Anglet, 1992 ; prix de dessin d'humour vinifié à Lussac St Emillion !

Publications diverses locales, actuelles sur îles de Ré et Oléron .

Salons de St Just le Martel (87) et Châteauroux (86) tous les ans pour garder la main et le coup d'oeil !!

Jean-Pierre BOUDIN :

06 35 27 25 61

 jpb.boudin@orange.fr

Sous mon nom Jean-Pierre Boudin, je suis un artiste classique avec une prédilection pour le noir et blanc, fusain, encre de Chine, et pour l’aquarelle.

Sous la casquette Krapouto, je dessine les habitants de la Nounoursie, ce merveilleux pays où habitent les nounours. Vous pouvez les découvrir sur le site : http://nounoursie.free.fr

J’en ai fait un livre, maintenant épuisé.

J’ai écrit également Les Enfants de la Scierie, un livre qui décrit la vie de deux enfants, ma sœur et moi, dans le décor de la scierie ambulante à vapeur de nos parents, dans les années 40 à 60.  Autoédition disponible chez l’auteur, jpb.boudin@orange.fr 12.00 euros + frais d’envoi : 3.00 euros, franco pour 5 exemplaires (ou plus).

Les nounours de Krapouto

Les Enfants de la Scierie

le collectif

Il est constitué d'une secrétaire, d'un Groupe de Conseillères et Conseillers et d'un Comité de Lecture qui mettent en œuvre le projet écocitoyen exposé dans le livre La POÉSIE au CŒUR des PAYSAGES.

Vous pouvez participer à ce projet de diverses façons, mais il ne serait pas judicieux de proposer votre contribution sans avoir lu le livre. Ensuite vous pourrez choisir l'activité qui vous convient le mieux parmi celles qui vous sembleront possibles. Vous pourrez par exemple faire connaître le site, le livre, le projet, donner votre avis sur tel ou tel aspect qui aura retenu votre attention, écrire un ou des poèmes écologiques inspirés par des paysages, localisés ou non, etc. Si vous le souhaitez, vous pourrez nous contacter pour demander l'avis ou l'aide d'une conseillère ou d'un conseiller.

Si vous nous envoyez un poème, le Comité de Lecture décidera de le valider pour une future publication lorsqu'il sera conforme à ses attentes, qui sont exposées dans le livre. Mais ce Comité ne sera en aucun cas semblable à un jury d'examen appliquant des consignes strictes. Nous laisserons aux participants la possibilité d'améliorer leur texte et resterons en contact avec eux, s'ils le souhaitent. Chaque poème devra être accompagné de deux ou trois dessins réalisés par l'auteur du texte ou une autre personne, mais il ne sera pas indispensable de les joindre au premier envoi.

La mise en œuvre du projet, présentée de façon beaucoup plus détaillée dans le livre, est susceptible d'évoluer en fonction des avis et des souhaits des uns et des autres, de la participation, etc.

Françoise Blancher

Erable sycomore © Jacques B.

© 2019 par patrimoine poétique des paysages - Mentions légales

Créé par Atelier Graphique de Sandra

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now